Le petit decrolyen

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Qui est qui

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, octobre 28 2010

Myriam Jaumaux

Myriam Jaumaux est un professeur de l'école primaire et elle a été mon institutrice en 1ère et 2ème année. J’ai envie de vous la présenter parce qu’elle a été ma première institutrice à Decroly. Elle m’a appris à écrire, à lire, à mesurer des poids, à calculer, … et j'ai envie de l'interviewer pour la connaître mieux. Elle travaille depuis 30 ans à Decroly. Elle a enseigné à tous les niveaux de l'école primaire mais elle préfère enseigner au 1ère année. Elle aime beaucoup son travail. Elle habite à Uccle tout près de l'école, elle vient même à pied.

Vadim

Bernard Friot

J'aime beaucoup cet auteur parce qu'il écrit des histoires drôles, inhabituelles. Bernard Friot est un écrivain français, né en 1951 à Saint-Piat et il vit actuellement à Besançon. Il a exercé plusieurs métiers dont professeur de français, traducteur français-allemand , écrivain (romans, poésies…). Son premier livre est paru en 1988. Bernard Friot a écrit avec des enfants en difficulté et des étudiants pour leur (re)donner gout à la lecture, ses histoires sont pleines d'humour, de « bizarre » et d'insolence. Voici quelques livres de l'auteur: un truc sur un machin non non et non tableau trop bavard Amanda chocolat

Voici des extraits de deux de ses histoires, une qui vient du livre « Encore des histoires pressées » et une qui vient de « Histoires pressées » : Problème « Un roi a trois, dix-huit serviteurs, quinze servantes, deux chiens, huit chevaux et trente-quatre pantalons. Un jour, il fait venir ses fils et leur dit : je suis né le 18 octobre 12447 à 6h33. Etant donné que nous sommes aujourd'hui le 26 juillet 12518 et qu'il est exactement 13h42, vous pouvez calculer à la minute près l'âge que j'ai. Je suis las de gouverner et j'ai décidé de me retirer. Me succédera celui d'entre vous qui me rapportera la calculette que m'a volée jadis le sorcier de la montagne noire. Bonne chance à vous trois! » ...Vous avez bien aimé le début de l'histoire, vous allez bien aimer la suite. Si vous voulez connaitre la suite, achetez le livre.

La baignoire: « Extérieurement, elle était très banale, la baignoire de la chambre 404 de l'hôtel des bains, rue Delambre, à Paris. Extérieurement, oui, mais pas intérieurement ... Figurez-vous qu'une fois par an, le 12 octobre exactement, un drame se produisait dans la chambre 404 de l'hôtel des bains. Un drame tout simple, vraiment tout simple: un client arrive à l'hôtel, on lui donne la clé de la chambre 404, il y entre, et le lendemain, quand on commence à s'inquiéter, on pénètre dans la chambre, on retrouve la valise et tous les vêtements du client, mais de lui, plus rien, plus une trace. Le drame se produisit une fois, deux fois trois fois, quatre fois... » Si vous voulez connaitre la suite, de nouveau ... achetez le livre.

Indiana, merci pour votre attention

Béatrice, la bibliothécaire de l’école Decroly

Béatrice travaille à l'école Decroly depuis presque 20 ans mais elle a l'impression que c'était hier. Pour elle le temps passe vite...! Elle n'a jamais pensé à être bibliothécaire, un jour c'est arrivé par hasard. Au début elle travaillait comme éducatrice pour les 1ère et 2ème secondaires et cela pendant plusieurs années. Ensuite la directrice lui a demandé d'être bibliothécaire. Elle aime beaucoup son travail, «surtout quand les élèves passent la porte de la bibliothèque avec un immense sourire pour me dire que ils ont bien réussi leur exposé grâce au livre qu'ils ont pris. Leurs sourire c'est mon plus beau cadeau ». Elle a fait ses études en France. Elle a obtenu son diplôme en histoire à l'université «Lyon II». Béatrice ne trouve pas que son travail est dur ; elle adore les livres, elle dit «comme j'encode chaque livre de la bibliothèque, je lis chaque jour de nouvelles choses et donc j'apprends tous les jours!» La seule chose qu'elle regrette c'est que sa bibliothèque soit si petite et donc pour elle c'est difficile de nous accueillir tous. « Je rêve d'un endroit plus grand pour mettre dans les rayons des romans et des bandes dessinées en plus des livres de documentation ». Elle travaille 36 heures par semaine. Elle est là tous les jours mais elle a son mardi après-midi de libre. Même si elle travaille à la bibliothèque, elle est toujours éducatrice. Quand l'école secondaire a besoin de renfort pour le bureau des éducateurs ou pour s'occuper des élèves ou faire un remplacement, elle est là. Les enfants viennent aussi pendant la journée pour qu'elle les aide dans certaines matières et pour qu'ils s'organisent mieux. Elle va repeindre la bibliothèque pour nous permettre de mieux nous réperer lorsque que nous devons trouver des livres. Les étagères seront repeintes dans des couleurs différentes. Ces couleurs correspondent au contenu des livres: En jaune les livres possédant le numéro 100 parlent de philosophie En bleu, les 200 qui parlent de religion En rouge, les 300 de sciences sociales En marron, les 500 qui parlent de sciences exactes et naturelles En vert, les 600 qui parlent de sciences appliquées, de médecine et de techniques. En beige, les 700 qui parlent d'art, de musique et de sport. En gris, les 800 qui parlent de langues, de linguistique et de littérature. En noir, les 900 qui parlent d'histoire et de géographie.

Béatrice espère que cela nous plaira. En plus, cela va mettre plein de couleurs dans ce lieu magique.

Ela et Odile

Les 3èmes maternelles

Nous nous posons des questions sur les 3ème maternelles: Que font-ils? Quel est leur comportement? Qu'aiment-ils faire? Ont-ils des cours de gym? Font-ils encore des siestes? Ont-ils des charges? COMMENT CELA SE PASSE? Après notre enquête nous découvrons que...

Chez Vinciane : Ils ont observé des champignons. En classe ils font : Des peintures, des dessins, des bricolages et ils jouent. Comme surprises, ils ont eu des os et des oeufs de limace. Ils font de la cuisine, ils ont déjà fait des tartes, du jus de pomme et du vinaigre MMMMMM! Ils ont observé une colonne vertébrale sur un squelette. Ils ont été voir un spectacle. Ils ont déjà des charges.

Chez Cécile: Ils fêtent les anniversaire. Ils font la même chose que les autres. Ils ont été chez les primaires pour mesurer un porte manteau. Eux, ils ont des poissons.

Pour les deux classes : Ils font de la psychomotricité, mais ils ne font plus de siestes.

Léa Ragheb et Léa Vrient

mercredi, octobre 27 2010

Romina

Romina a été notre professeur en 1ère et 2ème année primaire. Elle nous a appris à lire et à écrire. Romina a fait des études à l’université et ses professeurs parlaient beaucoup de la pédagogie Decroly. Elle a fait son stage de fin d’étude à l'école Decroly dans la classe de Françoise. Elle ne se voyait pas travailler dans une autre école et elle a demandé à la directrice (Hélène Gutt) s'il y avait encore une place à l’école. La directrice a dit oui et donc l'année suivante, elle est devenue professeur à Decroly. Après plusieurs années d'enseignement, elle a eu un bébé et elle a donc pris un congé parental. À la fin de son congé, elle voulait encore s'occuper de sa petite fille, elle travaille alors à mi-temps. Elle ne pouvait pas être titulaire de classe en travaillant à mi-temps, donc la directrice lui a demandé si elle voulait être professeur de musique Elle a dit oui car elle aime bien la musique. Quand elle a fait son stage avant d’être institutrice, les professeur qui étaient déjà présents dans l'école étaient: Myriam, Régine, Anne-Catherine, Françoise , Elisabeth. Elle nous a dit que le plus dur dans ce metier, c'était le bruit.

Marvin et Aliya Aïdara

vendredi, mai 21 2010

Carole Moiens, prof d'éducation physique.

Bonjour je m'appelle Tanguy. Aujourd'hui j'ai interrogé Carole notre très chère prof d'éducation physique. Voici ce que j'en ai retenu.

Carole a 45 ans mais elle a commencé le métier il y a 23 ans. Carole a directement commencé à l'école Decroly et elle n'a donc pas travaillé dans d'autres écoles. Notre prof de gym voulait, au début, être professeur de français ou d'histoire. Mais finalement elle s'est rendue compte qu'elle adorait voir les enfants s'amuser et faire du sport.

Mais comment Carole est-elle arrivée à l'école? Carole est venu travailler ici parce que elle connaissait l'économe qui travaillait ici. Celui-ci lui a proposé de travailler chez nous, à l'école Decroly.

Saviez-vous que... Carole était une vraie championne de trampoline.

Tanguy Guissard

mercredi, mars 24 2010

Interview d'un prof d'Anglais: Bénédicte Lahaye.

Au détour d'un couloir de l'école, nous avons rencontré Bénédicte. C'était l'occasion de lui faire une interview expresse.
Bénédicte

Lucie et Danaë: Bonjour Bénédicte. En quelle année donnes-tu cours d'Anglais?
Bénédicte: Bonjour les filles. Je donne cours d'anglais essentiellement en 9ème.

L. et D.: Combien d'heure par jour de cours d'anglais, donnes-tu?
B.: Environ une heure.

L. et D.: Depuis combien de temps donnes-tu cours d'anglais à l'école Decroly ?
B.: Cela fait 4 ans que je travaille ici.

L. et D.: As-tu travaillé dans une autre école avant d'être à chez nous ?
B.: Oui et non. J'ai fait des stages, donc j'ai pu voir d'autres écoles.

L. et D.: Ah oui? Lesquelles ?
B.: J'ai été, entre-autre, à l'athénée royale de Ganshoren, à Léon Lepage et l'athénée Robert Catteau.

L. et D.: Est-ce que la façon d'y enseigner est très différente de celle de l'école Decroly?
B.: Oui assez.

L. et D.: Pourquoi as-tu choisi d'enseigner à l'école ici?
B.: Justement parce que lors d'un de mes stages j'ai dû venir ici. Et j'ai trouvé ça très chouette.

L. et D.: As-tu fait tes études à Decroly?
B.: Non absolument pas.

L. et D.: Petite curiosité: parles-tu anglais à ta maison ?
B.: De temps en temps.

Lucie De Keersmaecker et Danaë Meersseman

vendredi, février 26 2010

Vinciane institutrice en 2ème maternelle.

Comment? Vous ne connaissez pas Vinciane? Laissez-moi vous la présenter.
Vinciane

Danaë:Qu'est-ce que tu aimes dans ton métier ?
Vinciane:Etre en relation avec des enfants de cet âge qui ont encore énormément de spontanéité. Plus l'enfant est jeune, plus il est face à des premières fois. Ce que j'aime beaucoup c'est découvrir leur mode de penser, leurs réflexions, leur perception. A cet âge là, il y a beaucoup de divertissements.

Danaë:Où as-tu fais tes études pour devenir prof ?
Vinciane: A Defré.

Danaë: T'a-t-on appris la pédagogie Decroly durant tes études?
Vinciane:Quelques lignes mais tout ce que j'ai appris, je l'ai appris ici aux observations, aux concertations, aux réunions...

Danaë:Ton métier est-il très différent de ce que tu avais imaginé?
Vinciane: C'était il y a trop longtemps. Je ne m'en souviens plus.

Danaë:Que trouves-tu difficile dans ton métier?
Vinciane:Le bruit,le bruit est très fatiguant.

Merci beaucoup Vinciane d'avoir répondu à mes questions.

Danaë Meerseman

lundi, février 22 2010

Quelques information sur Fred.

Voici un bref aperçu des informations que j'ai pu collecter sur Fred.
Frédéric est notre prof de gym et il a 39 ans.
Il a choisi ce métier parce que il aime bien les enfants et le sport. Fred n'a pas vraiment choisi l'école Decroly en particulier mais maintenant qu'il y est, il y est bien et il y reste. Avant, il a travaillé dans la publicité.

Et Fred dans le privé?
Fred est né à Charleroi. Il a vécu 10 ans en Afrique et 2 ans en Angleterre. Fred a 6 sœurs. Maintenant, Fred a 2 enfants ( des jumeaux de 2 ans et 8 mois).

Un petit souvenir de Fred et moi.
A la piscine du Lonchamp, tout le monde le sait: l'eau est froide, très froide. Donc, ce que je faisais entre 2 longueurs dans le grand bassin... C'était de passer en douce dans le petit bassin pour me réchauffer et puis de revenir l'air de rien...
Fred

Félix Burhin

jeudi, février 4 2010

Christine Jardon un professeur de l'école Decroly.

Christine Jardon est professeur de: mathématique, chimie, biologie, physique en rétho et à d'autres niveaux. C'est sa 20ème année d'enseignement.
Christine donne des cours en tronc communs (ça veut dire à une classe entière) et des cours d'option (c'est à dire à des élèves qui veulent en savoir plus sur les sciences).
Christine Comment Christine est-elle devenue professeur?
Quand elle a étudié la chimie, Christine s'est rendue compte qu'elle n'avait pas envie de travailler toute sa vie dans un laboratoire. De plus, elle aime être en contact avec les gens et elle toujours donné des cours particuliers.
Durant sa première année en tant que professeur, elle a fait des remplacements dans 3 écoles différentes et elle avait des élèves aussi grands qu'elle.

Manoli Altes Safont

jeudi, novembre 26 2009

Annick, une aide pour tous.

Mais qui est Annick? Tout le monde en a entendu parler mais qui le sait vraiment?

Ça fait plus de 31 ans qu'Annick travaille parmi nous, à l'école Decroly!

Depuis 7 ans, Annick s'occupe de l'adaptation. Avant, elle était institutrice. Ensuite, elle s'est «arrangée» pour s'occuper; plus en particulier; d'enfants de l'école.

Annick

Annick fait plein de choses dans ce métier:

  • Elle s'occupe du tutorat (c'est à dire que des enfants de 6ème vont dans son local pour lire avec des enfants de 2ème année).
  • Elle aide les enfants à se mettre en ordre. Elle explique les choses aux enfants qui n'ont pas compris. Annick essaie de les aider et de leur ré expliquer les choses différemment.
  • Elle réconforte et parle aux enfants,
  • Elle aide les professeurs (elle les «soulage» dans leur travail).

Conclusion: Annick adore son travail et elle le trouve passionnant !

Merci Annick pour tout ce que tu fais.

Ava Baccarat Ilhosa

samedi, novembre 14 2009

Nous cuisinons Thierry.

Bonjour, je m'appelle Sacha, je suis en 5ème Nicolas. Je vais vous parler de Thierry, le cuisinier de l'école Decroly.
thierrycoupe

Sacha: Pourquoi avoir choisi ce métier?
Thierry : Depuis que je suis tout petit, je veux le faire.

S: C'était ton premier métier?
T: Oui.

S: C'est difficile?
T: Oui, parfois.

S: Tu as dû faire beaucoup d'études ?
T: Oui 5 années à l'école Hôtelière de Namur.

Je me demande où Thierry a travaillé avant de venir à l'école.
Thierry me dit qu'il a travaillé dans un restaurant, dans un hôtel et chez un traiteur.

Je me questionne... Pourquoi Thierry a-t-il arrêté de travailler là et est-il venu à l'école?
Thierry m'explique qu'il a changé de travail lorsqu'il a eu un enfant. Et qu'il voulait un travail qui lui permette de le voir! Maintenant il a 2 enfants.

J'aimerais connaître les passe-temps préférés de Thierry car personnellement je n'en ai pas. Pour Thierry, c'est le foot et le tennis!

Pour finir, je lui ai demandé: « Tu trouves qu'il y a assez d'activités pour les enfants, ici, à l'école? » Thierry me répond que oui mais qu'il estime qu'on n'utilise pas assez le potager. thierryfour

Sacha Bajc

dimanche, septembre 27 2009

Interview d'Hélène Gutt, directrice à l'école Decroly.

Bonjour, je m'appelle Zoé. Je suis en 5ème Elisabeth. J'ai décidé de faire une interview d'Hélène Gutt, la directrice de l'école fondamentale. Mais ce n'est pas facile de trouver la directrice d'une école. Elle est toujours occupée à faire quelque chose. D'ailleurs, deux de mes rendez-vous ont été reportés.

Zoé: Pourquoi as-tu voulu être directrice ?
Hélène: J'étais institutrice dans l'école depuis longtemps. J'ai eu envie de faire quelque chose pour que tout le monde continue à travailler avec des idées decrolyennes.
helene.JPG

Z: Depuis combien de temps es-tu directrice à l'école Decroly ?
H: Je commence ma 8ème année.

Z :Est-ce que tu as été directrice dans une autre école ?
H: Non.

Z: Est-ce que c'est difficile d'être directrice ?
H: Ce n'est pas simple ! Mais c'est passionnant, on échange des idées avec les professeurs, les parents, les enfants, tous ceux qui ont un rapport avec l'école primaire.

Z: Que préfères-tu dans ce métier ?
H: Les interviews (N.D.A.: rires), les réunions des capitaines, discuter avec les enseignants et les réunions de parents.

Z: Quel métier faisais-tu avant ?
H: Comme je te l'ai dit, j'étais institutrice primaire.

Zoé Quertigniez

NDLR: L'abréviation NDA signifie « note de l'auteur ». NDLR signifie « note de la rédaction ».